post

A quoi sert le lumineux sur le toit d’un taxi ?

On a tous remarqué ce dispositif lumineux qui se trouve sur le toit d’un taxi avec la mention « taxi » ainsi que la commune d’attachement du véhicule. Il s’agit d’un signal permettant de reconnaître la voiture de loin mais surtout par son caractère lumineux, visible de jour comme de nuit, le véhicule peut manifester qu’il est libre ou non. Si le dispositif est allumé, cela signifie que le taxi est libre et que vous pouvez le héler ou le réserver. Ce dispositif comporte également trois ou quatre globes répétitifs avec les différents tarifs existants allant de A à D.

A quoi sert le lumineux sur le toit d'un taxi ?

post

Taxi, les règles en matière d’affichage des prix

La négociation de tarif n’est plus au goût du jour. Aujourd’hui, les taxis ont un tarif plafonné à respecter et surtout à indiquer auprès de leur client grâce au taximètre, un dispositif muni d’un cadran bien visible à l’intérieur du véhicule. Ce dernier affiche le tarif horaire kilométrique, le montant de la prise en charge, celui des majorations et suppléments possibles, le montant total à payer. L’affichette peut être rédigée en français, en anglais et en espagnol. Des informations supplémentaires peuvent être affichées notamment les lieux de départ et d’arrivée, le nom du client et le mode de paiement (en espèces ou par carte bancaire).

Continue reading

post

Chauffeur de taxi : dans quel cas doit-on délivrer une note ?

L’obtention d’une carte professionnelle est nécessaire pour exercer le métier de chauffeur de taxi. La réussite à examen pour l’obtention d’un certificat de capacité professionnelle est obligatoire pour l’acquisition de cette dernière. Le chauffeur de taxi pourra choisir de travailler pour un exploitant titulaire d’une ADS ou pour son propre compte. Dans ce dernier cas, il devra demander son autorisation de stationnement (ADS appelé aussi licence de taxi) auprès de la mairie ou d’une préfecture de la police pour certaines villes comme Paris. Les chauffeurs de taxi sont tenus de délivrer une note à leurs clients pour des courses dont le montant est supérieur à 25 euros. Toutefois, la remise d’une note est obligatoire quel que soit le montant de la course dans le cas où le client le réclame.

Continue reading